Ma vision du Tantra – Plaidoyer pour une approche non sexualisante – Décembre 2023

Depuis quelques temps j’entends tout et son contraire à propos du Tantra. Tout ce que je peux lire sur les médias ou les réseaux sociaux ne reflète en rien ce que je peux vivre, ressentir et propose depuis de nombreuses années tant sur mon parcours personnel que ma démarche professionnelle avec La Quintessence de l’être à Sénas entre autres. 

Non, le Tantra n’est pas de la sexualité.

Je veux dire que NON le Tantra n’est pas de la sexualité, de la prostitution ou du libertinage ou des orgies comme je peux souvent entendre mais plutôt un chemin qui vise à TOUT intégrer, tout accueillir sans rien renier et se détendre en toute circonstance. Entre nous, mon avis importe peu sur ces thématiques que je viens de citer.

Je voudrais simplement rappeler ce qu’est le Tantra dans ma vision même si je sais que définir c’est déjà le figer et c’est justement tout ce qu’on essaye d’éviter dans la voie tantrique. Mais … soyons honnête, nous vivons dans un monde où l’esprit a besoin de comprendre et d’étayer alors voilà que je me prête à cet exercice. 

Le Tantra est un chemin spirituel appelé par certains la voie des flammes : celle qui nécessite de regarder courageusement la vie et nos interactions pour y déployer sa vitalité ainsi que son énergie librement et entrer dans l’espace de la Conscience, du Tout, de l’univers, de dieu quelque soit le nom qu’on lui donne. Forcément qu’il y a un impact sur la sexualité mais ce n’est pas le but, si tant est qu’il y ait un but d’ailleurs, mais c’est un autre sujet.

Réduire le Tantra à la sexualité est pour moi un non sens total.

Le Tantra est une voie non duelle qui prend son origine dans l’Inde d’il y a trois mille ans comme une invitation à être et  à habiter l’espace qui nous accueille en étant dans une dévotion à la vérité. Swami Stayananda Saraswati explique d’ailleurs que “dans le Tantra, il n’y a aucune place pour le refoulement ou la dispersion d’énergie.”

Le Tantra appelle à la recherche, à l’expérimentation, à l’exploration du Vivant et à l’Écoute. Il n’y a pas de possibilité de nous cacher à nous même et pour cela, un des moyens d’accès est la relation. Et je ne parle pas nécessairement de la relation amoureuse, je parle de la relation avec les éléments, les lieux, les espaces et les êtres. Toute interaction est prétexte à l’observation. 

Oui le Tantra intègre l’énergie sexuelle comme énergie de vie.

Cette démarche est sexuelle par essence mais ne l’est pas dans le même temps. L’invitation du Tantra, telle que je la ressens, est d’accueillir le divin en toute chose, en toute situation, de dire un grand Oui à l’existence dans sa plénitude et forcément, cela se répercute sur tous les plans de notre vie soit aussi dans notre sexualité mais voir de plus en plus de propositions émergentes faire l’apologie d’un épanouissement sexuel et d’une meilleure orgasmie me laisse pantoise même si j’en conviens, c’est très plaisant aussi.

Je crois qu’en tant qu’enseignant ou facilitateur nous avons un rôle à jouer dans la pédagogie et la diffusion au plus grand nombre notamment parce que nous sommes les gardiens et les témoins d’un processus vivantiel qui vient se manifester à nos côtés lors des espaces que nous soutenons. 

La sexualité est une force d’éveil, une force puissante de connaissance et de création. C’est une porte qui nous permet d’entrer en connexion avec l’âme et l’indicible et cette énergie est si précieuse à mon sens. C’est celle-là même qui permet tant de choses. Le Tantra est pure énergie et notre corps l’est tout autant. 

Souvent le Tantra s’envisage depuis la sphère intime. Souvent d’ailleurs, les personnes qui y viennent sont des êtres qui ont été traumatisés ou qui cherchent plus de complétude. Je reçois beaucoup de personnes qui sont au pied du mur dans leur couple et qui cherchent une nouvelle méthode pour les aider à communiquer différemment et trouver des solutions.

Et c’est magnifique, mais si ces espaces de Tantra ont autant de portée c’est que celui-ci n’est pas objectivant, il englobe de façon holistique l’être dans toutes ses dimensions. Et dès lors qu’il y a un mouvement quelque part, tout le système se modifie, c’est tout l’objet des constellation familiales et systémiques tantriques (CFST) ® d’ailleurs dont je vous parle dans mon groupe Facebook ici.

C’est vrai, il faut le reconnaître, il y a plus de 20 ans, Margot Anand, qui est une de celles qui a diffusé le Tantra en Europe avec l’école SkyDancing Tantra notamment, a surfé sur cette vague de la libération sexuelle pour ouvrir les consciences et permettant à la société de l’époque de se libérer des injonctions et du poids des obligations passées sur les jeunes hommes et femmes de sa génération.  Remettons les choses dans leur contexte. 

Mais aujourd’hui, j’ai du mal à comprendre pourquoi quand je cherche le mot Tantra sur google je tombe nécessairement sur des escorts girls ou des sites de pornographie qui sont si loin de tout ce que je peux vivre depuis ces 11 années que je chemine dans ce milieu ? ? 

Faire des raccourcis, utiliser des termes catchy pour vendre toujours plus à des personnes fragilisées et en quête d’un mieux être n’est pas correct et acceptable selon moi. Je veux dire que je suis lassée de tout ce que je peux lire et voir.

À ce propos, c’est cela qui m’a poussé il y a quelques années à arrêter ma pratique de masseuse tantrique, blessée par des demandes insistantes de personnes qui ne comprenaient pas l’essence de la démarche soit pour le massage tantrique:  intégrer toutes les parties du corps et laisser circuler l’énergie vitale sans stigmatiser aucunes parties du corps ou en stimuler d’autres.

Je propose maintenant des formations en massages tantriques et massages tao pour les hommes, les femmes et aussi les couples. Je crois sincèrement que la formation a besoin de se dérouler sur plusieurs sessions pour explorer, expérimenter et ressentir depuis le corps au delà de ce que je dis là : il faut faire l’expérience.

Rdv d’ailleurs pour le prochain cycle, toutes les informations ici.

Vous pouvez aussi vous lancer avec moi dans un challenge de Tantra 100% gratuit et en ligne en visionnant mes vidéos ici.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Le tantra n'est pas de la sexualité